Faut-il rouler doucement pour préserver sa courroie de distribution ?

La courroie de distribution est un élément primordial du moteur. Pour éviter les problèmes, veillez à respecter un contrôle régulier de cet élément et éventuellement prévoir un remplacement dès que la moindre anomalie apparait. Mais savez-vous pourquoi une courroie de distribution s’use ? Ou comment la préserver ? Certains conducteurs pensent que le fait de rouler doucement use moins la courroie. Est-ce que cette affirmation est justifiée ? Nous allons vous donner un petit aperçu du rôle de la courroie de distribution dans un moteur avant de répondre ensuite à ces questions.

Ce qu’il faut savoir sur les courroies de distribution

À quoi sert la courroie de distribution sur un moteur ?

La courroie de distribution, comme son nom l’indique, distribue la rotation du vilebrequin à plusieurs éléments du moteur dont l’admission, l’échappement, la pompe à eau, etc. La courroie de distribution veille aussi à ce que tous les éléments du moteur soient synchronisés, plus particulièrement la rotation du vilebrequin et celle de l’arbre à cames. Ce sont ces deux éléments qui entrainent les pistons et les soupapes afin que les quatre temps soient respectés.

Où peut-on la trouver ?

La courroie de distribution, qu’on appelle aussi courroie crantée, est visible sur un flanc du bloc moteur. Elle est faite de plusieurs matériaux et recouverte de caoutchouc ultra résistant. Elle est caractérisée par la présence de dents sur sa partie intérieure. Elle est entrainée par le pignon du vilebrequin et se fraie un passage à travers plusieurs poulies et galets qu’elle entraine à son tour. Sur la plupart des modèles actuels, la courroie de distribution est en grande partie dissimulée dans des caches en plastique qui la protègent. Toutefois, il reste toujours plusieurs parties visibles qui peuvent vous permettre de vérifier son état.

Faire la différence entre une courroie de distribution et une courroie d’alternateur

Il est important de bien différencier la courroie de distribution et la courroie d’alternateur. Le rôle de la courroie d’alternateur est de distribuer la rotation du moteur aux accessoires, dont l’alternateur. À la différence de la courroie de distribution, on ne retrouve pas forcément de dents sur une courroie d’accessoire. Sa forme varie en réalité d’un modèle de moteur à un autre.

Sur mon moteur, à la place de la courroie, on trouve une chaine

Avant les années 1980, on utilisait exclusivement des chaines sur les moteurs à la place de la courroie de distributions. Le rôle d’une chaine et celui d’une courroie de distribution sont identiques. La courroie offre cependant plusieurs avantages, dont la réduction de la résistance et du bruit. Les courroies sont aussi moins chères et plus faciles à installer. Cependant, les chaines de distribution sont quasi inusables tandis que les courroies nécessitent un remplacement régulier.

L’entretien de la courroie de distribution

La courroie a-t-elle réellement besoin d’entretien ?

La courroie de distribution n’a pas besoin d’entretien en particulier. Il est seulement conseillé de la contrôler régulièrement. Vérifiez grâce aux parties visibles qu’elle ne présente pas de craquelures ou d’autres signes d’usure avancés. Vérifiez aussi que les bords sont intacts. Enfin, démarrez votre moteur et vérifiez qu’elle ne s’écarte pas légèrement de sa position initiale.

Le remplacement de la courroie de distribution

La courroie de distribution a une durée de vie limitée qui dépend de la marque et du modèle de votre voiture. Consultez votre RTA, ou votre revue technique automobile, pour trouver le laps de temps ou le kilométrage préconisé par le constructeur pour son remplacement. Généralement, ces chiffres sont de 100 000 km et 5 ans pour les voitures anciennes, et 160 000 km et 6 ans pour les véhicules d’après 2010. Vous devez aussi changer de courroie chaque fois qu’elle est enlevée, après le remplacement d’un autre élément du moteur par exemple. En effet, sa tension peut être compromise et si jamais la courroie saute, elle peut entrainer des dégâts. Enfin, vous devez la remplacer dès que la moindre anomalie est détectée.

Les risques d’une courroie de distribution en mauvais état

Le bon fonctionnement du moteur est compromis dès qu’il y a le moindre problème avec la courroie de distribution. Une courroie en mauvais état peut sauter ou se couper complètement. Dans les deux cas, vous risquez de casser votre moteur ou de détruire certains de ces éléments. Lorsque le synchronisme entre la rotation du vilebrequin et celle de l’arbre à cames est rompu, les soupapes et les pitons peuvent s’entrechoquer. Dans le meilleur des cas, cette situation peut tordre les soupapes. Dans le pire des cas, elle peut précipiter la mort du moteur.

Faut-il rouler doucement pour préserver sa courroie de distribution ?

C’est au moment de démarrer le moteur que les courroies sont les plus sollicitées à cause de la force de résistance des différents éléments qu’elle doit entrainer. Lorsque le moteur est allumé, et malgré des variations de la vitesse de rotation, les courroies subissent moins de pression. Aucune étude n’a justifié une étroite relation entre la vitesse et l’usure des courroies de distribution. Rien ne permet donc d’affirmer que rouler doucement permet de préserver sa courroie de distribution. Au contraire, les voitures qui multiplient les démarrages, comme celles qui sont prises régulièrement dans les embouteillages en ville, peuvent user plus vite leur courroie de distribution. Autant que possible, évitez donc de couper votre moteur lorsque vous êtes pris dans les embouteillages pour préserver votre courroie.